Retour

Vive les vacances ! Comment bien utiliser son temps ? Cours de vacances et débrouillardise ?


09/07/2018 - Bangui

Envoyer ses enfants à des cours de vacances est devenu aujourd'hui une mode qui gagne les foyers. Convaincus ou non de la nécessité de le faire, les parents prennent plaisir à y envoyer leurs enfants.

Mais pendant cette même période de vacances, d'autres enfants se lancent dans le commerce. C'est la manière pour eux de réunir de modestes moyens grâce auxquels leurs parents vont pouvoir supporter les frais de leur scolarité.

Le directeur d'études du Groupe préparatoire Les Flottants, M. Kondawoulé Jésus, présente les cours de vacances comme une manière de se préparer au mieux à la prochaine rentrée scolaire : « Les cours de vacances permettent aux enfants de ne pas désapprendre. De plus, c'est l'occasion pour les étudiants et les élèves ayant enregistré des retards durant l'année écoulée de pouvoir se rattraper et être prêts pour la nouvelle année scolaire. »

Jésus Kondawoulé poursuit son plaidoyer pour les cours de vacances :« Nous disons qu'il ne faudrait pas faire trop travailler les élèves ou étudiants, de peur que ses derniers ne s'essoufflent avant la reprise des cours. Donc c'est un programme qui doit être léger, qui doit permettre de maintenir le lien avec les cours, de revisiter ce qui a déjà été fait pour être au bon niveau, sans être étouffant. Notons que le contact permanent avec le cahier pendant les vacances va leur permettre d'être au top, contrairement à ceux qui vont passer les vacances dans l'amusement. »

Augustin Nogode, promoteur de l'entreprise Tino Coiffure, s'inscrit également dans la logique des cours de vacances qu'il considère comme une révision de ce qui a été enseigné durant l'année écoulée ;  mais il n'oublie pas l'autre facette, celle du besoin des moyens financiers qui s'impose pour la rentrée des classes : « Les vacances doivent être mises à profit sur deux points : d'abord sur le plan intellectuel ; c'est le moment de réviser les cours et de se préparer à la nouvelle année ; ce n'est pas seulement valable pour ceux qui ont échoué aux examens, mais aussi pour ceux qui ont eu un résultat satisfaisant en fin d'année. Ensuite, les vacances sont un moment pour se préparer financièrement ; les vacances ne sont pas faites uniquement jouer aux jeux vidéo, aux cartes, etc. On peut les mettre à profit pour trouver un job », conseille-t-il aux jeunes. Augustin n'a pas manqué de rappeler que cela ne concerne pas qu'une catégorie de personnes, « ce n'est pas seulement valable pour ceux dont les parents sont pauvres. Je pense que tout le monde doit essayer de faire quelque chose d'utile, une activité qui pourrait rapporter un peu de sous ».

Emefa, revendeuse de friperie, n'épouse pas l'idée selon laquelle, les vacanciers et les vacancières doivent exercer les petits commerces : « Nous souffrons beaucoup pour écouler nos marchandises, surtout en ce temps de vacances où nous voyons les enfants transporter un peu partout ce que nous vendons sur place. Du coup, nous perdons notre clientèle », déplore-t-elle.

Même son de cloche du côté de Thomas, conducteur de taxi-moto, qui se plaint du fait que beaucoup d'étudiants et d'élèves se lancent pendant les vacances dans le métier de conducteur de taxi-moto : « Nous déplorons l'attitude de ces nouveaux collègues. Ils ne se soucient pas du respect des prix selon les distances. Ils les rabaissent considérablement, ce qui ne nous avantage pas du tout », s'est-il confié.

Esdras est un étudiant centrafricain, résidant en Italie. De passage à Bangui, il estime qu'il est impératif pour les étudiants d'être en stage à la fin d'une année scolaire : « Ce qu'on apprend en stage n'a rien à voir avec ce que nous faisons à l'école. Pour ainsi dire, à l'école on apprend la théorie et au stage la pratique », a-t-il expliqué.

Les avis sont donc divergents sur le bon usage de son temps pendant les vacances. En somme, chacun cherche à trouver son compte… en attendant la prochaine rentrée scolaire.

© PCRC-CellCom - Eustache Michael Mounzatela

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org