Retour

Un marché, la sécurité et l'éducation au cœur des préoccupations des habitants de Bégoua


17/09/2020 - Begoua

Par le truchement du maire, la population de la commune de Bégoua souhaite la construction d’un marché digne de ce nom, le renforcement de la sécurité et la transformation en un lycée du collège de Gbaloko, situé à seize km sur la route de Boali.

Selon le maire Jean-Emmanuel Gazanguénza, la population manque depuis longtemps de confort dans les marchés au niveau de PK 12 et le nouveau marché à bétail vers le PK 13, route de Boali. C’est pourquoi la construction d’un marché digne de ce nom s’avère crucial pour assurer le bien-être et préserver la santé de la population. L’on observe la saturation des commerçants et autres vendeurs à la sauvette aux abords de la route. Un problème qui occasionne très souvent des accidents et qui est difficilement résolu par la mairie. 

Concernant le renforcement de la sécurité, le maire a souligné que ces derniers temps, la commune fait face à un regain de violences à main armée. Les populations ne peuvent plus circuler jusqu’aux heures tardives à cause des bandits qui ont érigé leurs bases dans les zones obscures de la localité. « Nous sommes à l’approche des échéances électorales. Nous demandons donc au ministre de la Sécurité de renforcer la sécurité dans la commune de Bégoua pour parer à  toute éventualité », a-t-il affirmé. 

A côté de ces préoccupations, la question de l’éducation reste un souci majeur pour la population. Elle souhaite que le collège de Gbaloko soit érigé en lycée. A en croire le maire, « dès qu’ils sont admis en seconde, les enfants de la commune qui fréquentent le collège sont affectés dans des lycées éloignés. Ce qui pousse certains à abandonner l’école  au profit d’autres activités non utiles au développement du pays. » 

La commune de Bégoua, faut-il le préciser, a été créée avec les communes de la République centrafricaine par la loi de 8 juin 1959. Aujourd’hui, elle peine à se relever à cause des nombreuses crises qui ont secoué le pays et d’un manque de volonté politique.

© PCRC-CellCom

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org