Retour

Sensibilisation de la coordination des femmes de la PCRC au processus électoral


20/07/2020 - Bangui

La Plateforme des Confessions Rreligieuses de Centrafrique (PCRC), avec l’appui de l’Union européenne (UE), a organisé une journée de sensibilisation de la coordination des femmes de la PCRC à l’enrôlement massif sur la liste électorale. L’inscription constitue le premier pas au processus en cours devant mener aux élections générales de fin décembre 2020.

Cet atelier s’est tenu le 17 juillet 2020 au Centre catholique sis à deux pas de la cathédrale Notre-Dame de l’Immaculée-Conception de Bangui. Il regroupait environ une quarantaine de femmes leaders musulmanes, protestantes et catholiques venues des localités de Sibut, Damara, Bimbo, Bégoua, et de la préfecture de l’Ombella-Mpoko.

Les échanges, plutôt que la présentation d’exposés, ont été privilégiés. Les participantes qui ont pris la parole ont mis l’accent sur (i) la parité homme/femme consacrée par la loi ; (ii) le courage de s’engager ; (iii) l’importance du vote ; (iv) les pesanteurs sociales. Quiconque n’a pas été préalablement enrôlé sur la liste électorale ne peut pas voter. Les opérations d’enrôlement des électeurs en cours dans la capitale Bangui, menées par l’Agence nationale des élections (ANE), montrent que la participation des femmes en âge de voter est quantitativement inférieure à celle des hommes. Une tendance qui doit être découragée afin qu’elle ne se dissémine pas à l’intérieur du pays.

Voter est un devoir citoyen

Ephrem Grembrenga, chargé des programmes à la PCRC, a déclaré à l’issue de l’atelier : « Cette journée de sensibilisation des femmes de la Coordination de la Plateforme est venue à point nommé, car il était nécessaire de faire passer le message d’aller s’inscrire massivement sur la liste électorale. Le rôle de la femme au foyer est essentiel à la bonne marche de la famille. Dans ce sens, la femme doit retrouver la place qui lui est due dans la gestion de la chose publique. Elle doit savoir que le vote est un droit civique et un devoir citoyen. L’appui de l’UE a été décisif pour la réussite de l’atelier. La PCRC lui renouvelle ses vifs remerciements. »

Il a en outre indiqué que les préfectures de la Kémo et de la Mambére-Kadeï ont été ciblées pour accueillir les séances de sensibilisation dans les jours à venir.

Enfin, faut-il le souligner, dans les pays –à l’instar du Rwanda et de la Suède- où les femmes participent activement à la vie politique du pays et sont représentées de façon significative dans les sphères de prise de décision au niveau local, régional et national, des lois sont votées en faveur du progrès socio-économique de la communauté : lutte contre la corruption, égalité hommes/femmes, répression des violences sexuelles et basées sur le genre, protection des minorités, préservation de l’environnement et du patrimoine culturel, etc.

© PCRC-CellCom

 

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org