« #PK5 »


Tag :
Mot-clé :
Publiée du :  au 
Audio Vidéo Nouvelle Emission
 
28/02/2020 - Bangui
La Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC) a organisé du 18 au 19 février 2020 au PK5, poumon du commerce centrafricain à forte densité musulmane, un atelier de formation sur « le règlement des conflits, la construction de la paix et la médiation ». Cet atelier était organisé à l'intention des jeunes des différentes confessions religieuses résidant dans ce secteur.
#Jeunes  #PK5  #coordination Jeune PCRC  # règlementconflit  #Km5  [ Suite ]
 
 
03/11/2018 - Bangui
Le vendredi 2 novembre, à l'heure de la grande prière, la coordination des femmes musulmanes a clôturé une croisade de quatre semaines de prières et d'éducation en faveur de la paix. Ces femmes sont fatiguées de cette guerre. « Le temps du dialogue est venu », ont-elles proclamé.
#3e arrondissement  #Coran  #Femmes musulmanes  #Paix  #Education  #Education à la paix  #PK5  [ Suite ]
 
 
14/06/2018 - Bangui - PK5
Le 14 juin marque en Centrafrique la fin du ramadan 2018. Nous avons interrogé par téléphone Mme Binta Ndiaye, habitante du 3e arrondissement proche du Km 5 : elle nous partage comment elle a vécu le ramadan 2018 et comment elle entend clôturer cette année, malgré les difficultés, ce temps fort de sa foi.
#3e arrondissement  #PK5  #Ramadan  [ Suite ]
 
 
11/06/2018 - Bangui - PK5
La fête des Mères du dimanche 27 mai 2018 a été d'une morosité sans pareil. Les attaques perpétrées le 1er mai dernier à la paroisse Notre-Dame-de-Fatima ont marqué les esprits en profondeur et le climat dans la ville de Bangui en général n'était pas à la fête. Ainsi en était-il au quartier Ngbénguéwé dans le 5e arrondissement, quartier frontalier avec le Km5.
#Femmes Chrétiennes Catholiques  #PK5  #5e arrondissement  [ Suite ]
 
 
18/05/2018 - Bangui
Au cours d'une conférence de presse organisée le 16 mai 2018 à la base 1 de la MINUSCA, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine, M. Parfait Onanga-Anyanga s'est dit horrifié par les crimes odieux perpétrés sur de paisibles Centrafricains en train de prier, le 1er mai 2018, à la paroisse Notre-Dame-de-Fatima. Il estime qu'un acte de ce genre ne peut rester impuni.
#MINUSCA  #Parfait Onanga Anyanga  #Imam Omar Kobine Layama  #Dieudonné Cardinal Nzapalainga  #PK5  #Paroisse de Fatima  [ Suite ]
 
 
17/05/2018 - Bangui
Les réactions consécutives à l'attentat perpétré contre la paroisse de Fatima pendant le culte du 1er mai 2018 étaient prévisibles.
#Bangui  #PK5  #abbé Albert Toungoumalé Baba  [ Suite ]
 
 
15/05/2018 - Bangui - PK5
L'attentat du 1er mai 2018 continue d'impacter très négativement certains quartiers de la ville de Bangui. La peur de se faire agresser est à l'origine d'une psychose qui s'est installée dans les zones situées à la périphérie nord du quartier Km5. Les habitants des 3e et 5e arrondissements en sont de parfaits exemples. Les quartiers Yambassa et Fondo dans le 3e arrondissement ne comptent plus que quelques chiens et chats errants, des poules en maraude, des chèvres qui broutent ici et là. Des êtres humains, on ne voit nulle trace.


#PK5  #Antoine Ngono  #3e arrondissement  #5e arrondissement  [ Suite ]
 
 
15/05/2018 - Bangui - PK5
Depuis l'éclatement de la crise du 8 avril, aggravée par l'attentat du 1er mai 2018, les populations des quartiers limitrophes du Km5 vivent dans la peur et la psychose. Les causes de ce climat sont les exactions, les meurtres, les braquages, les pillages, les règlements de comptes, et principalement les rumeurs.
Au quartier Kolongo 1, situé dans le 5e arrondissement de la ville de Bangui, dont une partie est frontalière avec le Km5, la tension est à son paroxysme. Une partie des habitants terrorisés a pris la fuite vers d'autres secteurs moins dangereux. Le chef du quartier, Mr Antoine Ngono, face à cette tension grandissante, a lancé un appel au calme. De plus, il réclame une intervention immédiate des forces de l'ordre et de sécurité.
#Antoine Ngono  #Kalongo 1  #5e arrondissement  #PK5  [ Suite ]
 
 
11/05/2018 - Bangui - PK5
Les quartiers attenants à la zone du PK5 vivent dans la psychose. Après l'attentat commis à la paroisse Notre-Dame-de-Fatima, les groupes d'autodéfense du PK5 s'attaquent à la population civile des alentours. Pour se protéger des exactions des hommes en armes, les habitants des quartiers périphériques du PK5 ont choisi de déménager. Ils sont partis s'installer ailleurs, dans d'autres arrondissements, parfois très loin.
#PK5  [ Suite ]
 
 
10/05/2018 - Bangui - PK5
Rien ne va plus au PK5 après l'opération Soukoula lancée par la MINUSCA pour désarmer les groupes d'autodéfense qui terrorisent la population de ce quartier.
Cette opération lancée le 8 avril 2018 a occasionné des décès aussi bien dans les rangs des groupes armés retranchés au PK5 que parmi des personnes innocentes. Mais elle sert visiblement de prétexte à ces mêmes groupes armés pour perpétrer des actes terroristes sur les populations civiles. Ainsi en est-il de l'attentat du 1er mai 2018, commis à la paroisse Notre-Dame-de-Fatima, qui a coûté la vie à une vingtaine de personnes, dont l'abbé Albert Toungoumalé Baba, personnalité connue dans toutes les communautés religieuses de Centrafrique à cause de son engagement pour la paix, l'unité et la réconciliation.
#MINUSCA  #PK5  #Opération Soukoula  #abbé Albert Toungoumalé Baba  #Paroisse de Fatima  [ Suite ]
 
Page suivante ▶
PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org