Retour

Lutte contre la COVID 19 en Centrafrique : les mesures des autorités et le leadership du Cardinal archevêque de Bangui


13/02/2021 - Centrafrique

Au fil des ans, l’homme a fait face aux virus. Il les a vaincus, ou il a appris à vivre avec eux. Qu’en sera-t-il du coronavirus? En Centrafrique, dans ses interventions publiques fin 2020, le ministre de la Santé et de la Population a précisé les dernières mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la riposte contre la pandémie. Tout en louant le leadership du cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, archevêque de Bangui.

Dr Pierre Somsé a indiqué que les structures sanitaires du pays sont préparées à recevoir davantage de malades: 120 lits disponibles; médicaments stockés; tests en nombre suffisant. En cette saison sèche, la vigilance est de mise pour observer la tendance, car elle risque de virer à la hausse. Le ministère et les partenaires (OMS, Institut Pasteur de Bangui, MINUSCA, MSF, Croix-Rouge française) étudient des stratégies plus pragmatiques pour rendre les tests disponibles dans les formations sanitaires (FOSA) et les centres de santé urbains. Sans oublier de nouvelles méthodes de dépistage plus faciles à être adoptées par la population.

Dix millions de masques ont été produits pour une distribution gratuite. Les mesures barrières sont connues de tous, même si, le temps passant, un relâchement a été observé. Surtout après la reprise des activités comme la réouverture des écoles. Le ministre de la Santé et de la Population a, en outre, précisé que son département apporte un appui technique aux ministères de l’Education et de la Culture, ainsi qu’aux principales fédérations sportives (football, basketball, handball). « Après la phase d’urgence début 2020, nous devons aujourd’hui apprendre à vivre avec le coronavirus », a déclaré le ministre.

Le leadership du cardinal Nzapalaïnga doit être encouragé et suivi 

Dr Pierre Somsé a poursuivi : « En session d’éducation des leaders religieux, en prélude à la préparation du pèlerinage de Ngoukomba où près de 2000 personnes étaient attendues, Dieudonné cardinal Nzapalaïnga s’est rapproché de nous. Cet exemple d’engagement citoyen et institutionnel doit être encouragé et répandu. Les églises ont été rouvertes, il n’y a pas eu d’explosion comme d’aucuns s’y attendaient. Elles sont, en effet, un espace privilégié de mobilisation de la population que nous saluons. » Le ministre a mis en exergue le cas de la cathédrale Notre-Dame de l’Immaculée Conception de Bangui où les mesures barrières, y compris la distanciation sociale, sont rigoureusement respectées.

Dans le cadre de la riposte contre les épidémies (Covid-19, Ebola, VIH-SIDA, tuberculose, paludisme, hépatites, etc.), Dr Pierre Somsé a annoncé la construction prochaine, sur fonds propres de l’Etat, d’un « grand hôpital » au PK 24. Il aura une vocation sous régionale, accueillant les populations de trois pays, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo (RDC) et la République du Congo. Enfin, selon une source digne de foi contactée le 10 février dernier, l’arrivée du vaccin dans le pays est escomptée pour la fin de ce mois. La campagne de vaccination sera dès lors planifiée en partenariat avec l’OMS, GAVI et PEV (Programme élargi de vaccination).

© PCRC-CellCom – Nicolas Ndagiye

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org