Retour

Les points focaux du Conseil national de la médiation installés dans les villes de Dékoa et Sibut


02/10/2020 - Dekoa

Dans le cadre de la consolidation de la paix en milieu rural, la sous-préfecture de Dékoa est la neuvième à se doter d’un point focal du Conseil national de la médiation (CNM). Sept membres de cette structure de proximité et de règlement pacifique des conflits ont été par le médiateur de la République, Jacques Bosso, le 21 septembre 2020.

La charge attribuée à cet organe est, non seulement d’élargir et d’améliorer les relations entre les administrations publiques et les citoyens, mais également de prévenir, gérer et résoudre les conflits intercommunautaires. Pour rendre plus dynamiques ces acteurs éducateurs à la paix, les sept membres installés dans leurs fonctions ont subi une formation de renforcement des capacités sur la gestion et la médiation des conflits. A noter qu’après cette initiative, l’équipe a mis le cap sur Sibut afin de faire le suivi/évaluation des travaux effectués par le point focal de cette ville qui a servi de relais près de huit mois d’activités.

Avec les mêmes missions confiées à celles des autres provinces et de Bangui, les œuvres réalisées en matière de la promotion de paix par ces membres de démembrements, sont satisfaisantes, a affirmé le médiateur de la République. Le constant de visu est que le CNM n’a pas manqué d’initiatives. Il a établi un plan d’action qu’il a conduit dans certaines localités de Sibut, à savoir les travaux de conciliation, de vivre-ensemble et de la quiétude auprès de quelques communautés.

Selon la délégation, il est primordial d’évaluer les travaux, en vue de connaître les difficultés et de prêter main forte pour un développement durable. Dans son propos de circonstance, Jacques Bosso a apprécié le travail fait : « Nous sommes heureux de voir le point focal de Sibut en action. Il n’a pas baissé les bras, il s’est déployé sur le terrain et a donné de bons résultats. » Les autorités locales de Dékoa et Sibut se disent prêtes à soutenir et à accompagner ces acteurs pour un seul objectif, la promotion de la paix et de la cohésion sociale inclusive.

Lla plupart des villes de province de la République centrafricaine sont touchées par les conflits suite aux crises militaro-politiques qu’a connues le pays. L’antenne du Conseil national de la médiation installée dans cette région vient pallier à la problématique des différentes communautés divisées, pour aboutir à une paix si précieuse pour le peuple centrafricain.

© PCRC-CellCom

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org