Retour

Les journalistes centrafricains s'engagent contre les messages de haine et la propagation des rumeurs


22/06/2018 - Bangui

Au terme d'un atelier de trois jours, les journalistes centrafricains se sont engagés à lutter contre les messages de haine et la propagation des rumeurs à travers leurs différents organes.

Cet atelier était organisé par le Haut conseil de communication (HCC), organe régulateur de l'espace médiatique centrafricain, du 12 au 14 juin à Bangui avec l'appui de la MINUSCA (mission des Nations Unies en Centrafrique),. Une quarantaine de journalistes y ont participé. Il résultait d'un constat de prolifération dans les médias, particulièrement sur les réseaux sociaux, de messages de haine et de violence. Ce qui peut constituer un facteur d'aggravation de la crise en cours dans le pays.

Cette rencontre de réflexion sur le thème « Campagne pour la prévention des discours de haine et la propagation des rumeurs » était encadrée par Pascal Chiralwirwa, ancien directeur pays d'Internews. Ce dernier a fait une présentation, participative et détaillée durant la première journée de l'atelier, sur les outils nécessaires à la maîtrise par les journalistes des racines d'un conflit, comme celui de la RCA.

Durant la deuxième journée, les participants ont travaillé à identifier et répertorier les facteurs et causes profondes des conflits et leurs enjeux. Mais aussi à en cerner les acteurs, à catégoriser les violences, à dégager les types de messages de haine et les rumeurs véhiculés, les canaux utilisés. Enfin, les participants ont énuméré les initiatives en cours pour combattre les messages de haine et les rumeurs. Ils ont réfléchi sur les actions possibles à mener en vue d'une campagne médiatique de lutte contre ce phénomène ainsi que des structures à responsabiliser à cet effet.

À la 3e et dernière journée des échanges, les professionnels des médias ont pu produire un document sous forme de déclaration d'engagement. Sur la base du diagnostic établi, ils se sont engagés à mener cette campagne de lutte contre les discours de la haine et la propagation des rumeurs dans le cadre de la crise centrafricaine au niveau de chacun de leurs organes de presse.

Les responsables des médias entendent agir en fixant entre autres mesures de nouvelles règles éditoriales, assurant le contrôle des contenus par l'encadrement de leurs équipes qu'ils doivent continuellement envoyer à la source des informations. Au niveau collectif, l'engagement des médias a consisté à organiser des émissions publiques et des programmes de diffusion des contenus en synergie, à concevoir des affiches, à organiser des reportages de terrain et à produire des articles favorables à la paix.

Cette rencontre s'est conclue par la formulation de recommandations, telles que la poursuite d'ateliers de renforcement des capacités des professionnels des médias, l'appel au soutien à la campagne de l'Association des blogueurs sur la lutte contre les Fake News à travers les réseaux sociaux. 

Pour la réussite des actions à envisager, les professionnels des médias ont recommandé à l'endroit du HCC et de l'Observatoire des médias en Centrafrique (OMCA) l'actualisation du cadre juridique sur les médias, le renforcement des capacités des services de monitoring du HCC et de l'OMCA.

À l'endroit du HCC, du service de la Communication de la MINUSCA, du Groupe des éditeurs de la presse privée indépendante de Centrafrique (GEPPIC), de l'OMAC et de l'Association des radios communautaires (ARC), il a été recommandé la mise en place d'un mécanisme de coordination et de référencement des cas de flagrance et d'une équipe de suivi-évaluation et de mobilisation des moyens pour la campagne, l'organisation d'une table ronde avec le gouvernement, les bailleurs de fonds et les organismes d'appui aux médias.

Cet atelier qui entre déjà en compte dans le cadre d'une campagne généralisée touchera à tous les secteurs sensibles ; les médias étant la première étape. C'est l'ensemble du territoire de la République centrafricaine qui est visé.

© PCRC-CellCom - Askin Bamako

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org