Retour

Les artisans de paix de Bambari plaident pour le retour de la sécurité à Grimari


11/09/2020 - Grimari

Le retour de la paix et la sécurité à Grimari, une ville située à 305km de Bangui, préoccupe les membres de l'antenne préfectorale de la PCRC de Bambari. Ils demandent aux leaders de la PCRC de dépêcher  une mission de médiation auprès de toutes les couches sociales de Grimari afin de ramener la paix et la cohésion sociale dans la ville, suite la recrudescence des violences dans cette ville au mois d'août dernier.

La Sous-préfecture de Grimari dans la Ouaka n'est pas restée en marge des différentes villes de provinces de la République Centrafrique, qui avait été secouée par la crise militaro-politique qu'a connue le Centrafrique depuis 2012 jusqu'à ce jour. Cette crise a sapé la base des relations entre les deux communautés qui vivaient en parfaite symbiose avant le déclanchement de la crise.

C'est dans cette optique que les membres de l'antenne de la PCRC de Bambari ont exprimé leur inquiétude par rapport à la disparition de vivre ensemble dans la ville de Grimari et compte entreprendre de leur côté des actions pour le retour de la paix ainsi qu'une cohabitation pacifique entre les deux communautés.

L'objectif de leur souci, vise selon Marie-Jeanne Badela, une artisane de la paix de Bambari, à favoriser : « Le retour de la paix durable et la cohésion sociale permettant la création du vivre ensemble pour le développement socioéconomique de Grimari », a-t-elle dit.    

Hormis le retour de la paix et la sécurité, les acteurs de la paix de Bambari, ville préfectorale de la Ouaka, ont proposé plusieurs pistes de solutions devant permettre à leurs frères et sœurs de la confession musulmane de faire leur retour dans cette ville, en oubliant de se regarder en chiens de faïence.

A cet effet, la plaidoirie ciblée des membres de l'antenne de la PCRC de Bambari, est conforme à l'article 21 de la Charte de la plateforme des confessions religieuses de Centrafrique qui stipule : « il intervient à l'initiative des leaders suite à une sollicitation d'une confession membre ou d'une institution de l'Etat en cas de conflit ou tension de tension à perturber le climat social, pour rechercher à ramener la paix et la cohésion sociale ».

Cet appel intervient à l'heure où un léger vent de sécurité règne dans cette Sous-préfecture de la Ouaka, qui reprend le rythme normal de son fonctionnement après que les Forces Armées Centrafricaines (FACA), ont mis en déroute et capturé plusieurs éléments de la milice anti-balaka qui règnent en maître dans cette partie du Centre-est de la Centrafrique.

La reprise du contrôle de Grimari par les FACA depuis le 03 août 2020, laisse le champ libre aux artisans de la paix de Bambari de solliciter le Conseil de médiation de la PCRC  pour mener des actions rapides afin que la ville puisse retrouver la paix définitive avec en toile de fonds le retour de la communauté islamique et l'installation d'une antenne de la PCRC pour renforcement le vivre ensemble entre les deux communautés.  

A titre de rappel, la requête d'une mission de médiation à Grimari, a été formulée par les artisans de la paix de Bambari issus des différentes confessions religieuses,  lors de l'atelier de la formation et de renforcement des capacités de ces derniers du 02 au 04 septembre 2020, sur le plaidoyer ciblé, le dialogue interreligieux , les discours de haine et la prévention des rumeurs, organisé par la PCRC de Bangui avec le financement de KAÏCIID

© PCRC-CellCom

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org