Retour

Le CNJ en mission pour la paix et la cohésion sociale dans le 3e arrondissement de Bangui


10/12/2018 - Bangui

Le Conseil national de la jeunesse (CNJ) a mis en place, avec succès, dans le 3e arrondissement un comité composé des jeunes leaders, habitants dans la zone ciblée, pour sensibiliser le reste de la localité à la paix et à la cohésion sociale.

Le bureau du Conseil national de la jeunesse (CNJ) est composé de représentants de toutes les couches sociales et religieuses de Centrafrique. Fort de cet exemple, le CNJ cherche à amener les jeunes du 3e arrondissement à réintégrer la société. Car, durant la crise, il y’a eu une cassure dans les relations fraternelles des communautés de la zone ainsi qu’avec les quartiers environnants.

Le comité mis en place s’est rendu dans la zone pour effectuer la sensibilisation auprès des jeunes armés ou non armés. Les incitant à la réconciliation, au vivre-ensemble et l’acceptation de l’autre. Même les familles éprouvées ont été visitées par ces jeunes.

Des ambassadeurs de la paix

Durant trois mois – de mars à mai - ces jeunes ont véritablement conscientisé leurs pairs. « Le résultat a été vraiment inespéré pour le bureau », reconnait le chargé des programmes, Jupiter Liango. Les barrières sur la route et la violence dans les points sensibles de la localité ont sensiblement baissé depuis lors parmi les communautés.

Mais, le plus surprenant est de voir les jeunes de cet arrondissement sortir de la zone désormais sans avoir à courir de risque. Même des familles éprouvées commencent à encourager à la cohésion sociale et à la paix. « Le travail de la sensibilisation n’est pas que le fait seul du CNJ. Mais c’est un ensemble d’activités réalisées par la société et les organismes internationaux qui nous a permis d’atteindre ces ménages, disposés et à l’écoute de notre travail », dit Jupiter Liango.

Depuis lors existe une situation apaisée dans le 3e arrondissement. Nous assistons à la libre circulation des personnes, à travers les zones. Une situation qui symbolise le début de la réconciliation nationale tant souhaitée par les Centrafricains.

© PCRC-CellCom – Maxence Durandeau

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org