Retour

La population de Grimari prône la paix et le développement


21/08/2020 - Grimari

La population de Grimari, ville située à 309 km de Bangui, réclame la paix pour son épanouissement socio-économique. Elle a organisé une marche pacifique pour exprimer sa volonté d’adhérer à la restauration de l’autorité de l’Etat dans la sous-préfecture. 

Face à ce regain de tension et de violence entre les deux communautés présentes dans la ville, une grande réunion avait été organisée le 14 août 2014 par les autorités locales afin de trouver une porte de sortie à la crise. A l’issue de cette réunion, les Séléka, ainsi qu’une partie des musulmans, étaient remontés vers Bambari contre les Anti-Balaka constitués en autodéfense. Depuis, la ville a retrouvé son calme jusqu’aux récents affrontements opposant les FACA et un groupe d’hommes armés assimilés aux Anti-Balaka.

Au regard de cette situation, la population de Grimari refuse de céder à la manipulation qui pourrait replonger la ville dans le chaos. Elle a organisé, le 22 août dernier, une grande marche pacifique qui a connu la participation des maires de quatre communes : Grimari centre, Lissa, Pouyamba et Kobadja. Elle dit oui à la paix et au vivre-ensemble et rejette toute entreprise tendant à déstabiliser la tranquillité de la ville.

Une occasion pour cette population de saluer le redéploiement des Forces armées centrafricaines (FACA) dans la localité pour assurer la protection de la population. Aujourd’hui grâce, aux patrouilles, l’on constate la libre circulation des biens et des personnes,  même dans les villages les plus reculés.

La paix étant le socle du développement de chaque citoyen, les préfectures, les communes et les villages pourront assurer le relèvement du pays.

© PCRC-CellCom

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org