Retour

La Croix-Rouge centrafricaine assiste les victimes des inondations de Bangui et des environs


31/08/2021 - Centrafrique

La République centrafricaine fait face, à chaque saison pluvieuse, à des inondations qui provoquent l’écroulement de beaucoup de maisons. Cette situation met les populations visées dans des conditions déplorables. Le 7 août 2021, Bangui et ses environs ont subi des pluies torrentielles.

Le bilan fait état de dix quartiers du 6e arrondissement de Bangui, et de six de  la marie de Bimbo, qui ont été durement touchés. Ainsi que les villes de province, Birao et Baoro. En tout, on compte environ 927 ménages sinistrés, soit 4635 personnes.

Selon la Croix-Rouge centrafricaine (CRCA), à Bangui, à Bimbo et au village de Bossongo, environ 721 ménages sont touchés. Elle vient de lancer un appel d’urgence aux organismes partenaires, comme la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR). Ce plaidoyer a été entendu, à travers le Fonds de réponse aux urgences (DREF). Celui-ci apportera une assistance humanitaire aux sinistrés du 6e arrondissement de Bangui, de la ville Bimbo et de Bossongo, localité située dans la Lobaye, à environ cinquante kilomètres de la capitale.

Lors d’une conférence de presse, le 3 septembre 2021 au siège à Bangui, le  pasteur Antoine Mbao-Bogo, président national de la CRCA, a affirmé que « cette aide, d’environ 230 000  de francs suisses (CHF), prendra en compte la construction d’abris d’urgence. Ainsi que l’eau, l’hygiène, l’assainissement, la santé, les premiers secours et la distribution des biens de première nécessité ». Il a ajouté que « la situation de Birao et de Baoro sera prise en compte par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Elle distribuera aux sinistrés des produits alimentaires et autres kits humanitaires »

Sur les 371 ménages, soit environ 3 605 personnes touchées, nous comptons 389 hommes, 527 femmes, 2 589 enfants, 41 femmes enceintes, 151 femmes allaitantes, 18 personnes âgées. Plusieurs dégâts ont été constatés, provocant la destruction 269  maisons, 94 points d’eau et 107 détruits. Les ustensiles de cuisine et les kits de literie étant disparus, la CRCA promet d’y remédier. Mais les besoins restent immenses ; d’autres partenaires pourront se joindre à la CRCA, à la FICR et au CICR.

© PCRC-Cellcom – Brice Ledoux Saramalet

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org