Retour

Formation des leaders confessionnels sur le dialogue interreligieux au service de la réconciliation et de la paix


01/02/2021 - Centrafrique

Afin de favoriser et consolider les liens entre les confessions religieuses en Centrafrique pour une coexistence pacifique et un vivre-ensemble meilleur, la Commission diocésaine pour le dialogue interreligieux de Bangui (CDDIB) a formé les leaders sur  le dialogue interreligieux au service de la réconciliation nationale et de la paix. Les travaux de cette session se sont déroulés du 28 au 30 janvier 2021 dans la capitale.

Depuis fin 2012, en République centrafricaine, les liens sociaux et la coexistence pacifique ont été fragilisés par les douloureux conflits armés, causant des conséquences désastreuses dans les communautés. Grâce à l’engagement de leurs leaders, les confessions religieuses affectées par ces conflits renouent peu à peu avec le vivre-ensemble d’antan.

Dans le but de rapprocher davantage les confessions religieuses et de réduire la méfiance, la CDDIB a formé les leaders religieux ainsi que les responsables des organisations de la jeunesse et des femmes des confessions membres de la PCRC sur le dialogue interreligieux au service de la réconciliation nationale et de la paix.

Cette formation avait pour objectifs, entre autres, de : favoriser la connaissance mutuelle entre les confessions religieuses ;  développer un esprit de tolérance et d’acceptation de l’autre afin de briser la méfiance et le repli sur soi-même ; créer un cadre de travail et de réflexion entre les leaders des confessions religieuses en vue de consolider et renforcer leurs liens sociaux ; les doter des techniques et approches du dialogue au service de la réconciliation et de la paix dans le pays.

Les participants ont promis, à la fin de cette formation, de restituer les connaissances acquises à leurs adeptes. Afin de promouvoir la culture de la tolérance et du dialogue interreligieux, gage d’une réconciliation nationale véritable. Pour ce faire, ils ont recommandé aux confessions religieuses de pratiquer le dialogue interreligieux par la visite des communautés, les échanges permanents liés à la promotion de la communication non-violente, le respect de la religion de l’autre et la liberté de la pensée.

Ils recommandent à la CDDIB de multiplier les programmes de formation permanente des leaders religieux ainsi que des jeunes et des femmes. Aussi, de sillonner et de rencontrer régulièrement les participants afin de consolider la pratique du dialogue interreligieux au niveau local et communautaire.

© PCRC-CellCom – Petrus Namkoïna

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org