Retour

Eric, le garçon qui aimerait avoir un visage comme les enfants de son âge


28/08/2021 - Centrafrique

A treize ans, Eric (prénom d’emprunt), un enfant né avec une fente labiale, rêve de retrouver un visage comme les autres enfants de son village.

Eric vit à Longo, un village situé à plus de cent kilomètres de Bangui, en amont de la rivière Oubangui. Selon ses parents, pas un seul jour ne passe sans qu’il fasse l’objet de moqueries de la part des enfants de son âge. Une situation qui le contraint parfois à s’enfermer dans la maison durant des heures. « Je ne joue pas habituellement avec les autres enfants de mon village, à l’exception de ceux de ma famille avec qui on s’entend bien. Depuis toujours, je rêve d’avoir un visage comme les autres, mais le mien est différent sans que je sache pourquoi », a déclaré Eric, d’une voix triste.

Rappelons que c’est au cours d’une récente mission d’évaluation des besoins sociaux de base de la population de Longo, conduite par l’Organisation des jeunes leaders pour le développement (OJLD), que cette rencontre avec les parents d’Eric a eu lieu. Depuis peu, il existe une structure qui prend en charge, gratuitement, l’opération des fentes labiales et palatines des enfants et des adultes en Centrafrique. Logée au sein du Complexe national hospitalier universitaire pédiatrique de Bangui (CNHUPB), elle porte le nom de SMILE TRAIN.

Les parents, totalement démunis, ne sont pas en mesure d’amener leur fils jusqu’à Bangui. L’argent manque pour payer le voyage et le séjour dans la capitale. Mais Eric ne perd pas l’espoir. Il croit de tout son cœur qu’un jour, il sera opéré.

Selon la revue scientifique de l’Association canadienne des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale (ACSCBMF), cette maladie est due à un défaut de fusion des tissus du visage de l’enfant durant la grossesse.  Les fentes labiales et palatines sont le fait d’un défaut de fusion, non pas d’une partie du corps. Si les tissus embryonnaires de la lèvre ne fusionnent pas, on appelle cette malformation une fente labiale. Aussi, si les tissus embryonnaires du palais (voûte de la bouche) ne fusionnent pas, cette malformation s’appelle une fente palatine. Quant au bec-de-lièvre, c’est une malformation issue de la non-fusion des tissus embryonnaires du lièvre et du palais buccal. Les fentes labiales et palatines font parties des malformations de naissance les plus courantes chez les enfants en Centrafrique.

© PCRC-Cellcom – Steven Namzoka         

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org