Retour

Dr Boris Yakoubou annonce le soutien de l'ONG KAICIID aux activités de la PCRC pour l'année de 2021


07/11/2020 - Bangui

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation sur le dialogue interreligieux et la lutte contre les propos haineux, l’ONG KAICIID a signé, en juin 2020, un contrat avec la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC) pour la mise en œuvre des activités de terrain. Grâce à l’engagement des leaders religieux et la performance de la PCRC dans la mise en œuvre du projet, KAICIID, à travers son coordonnateur, annonce sa disponibilité à continuer son appui en 2021.

Le 5 novembre 2020, les leaders, les membres du conseil d’administration de la PCRC et les représentants de l’ONG KAICIID ont évalué les activités prévues dans le cadre du contrat signé avec cette dernière entité pour l’année 2020. A l’issue de cette évaluation,  Dr Boris Yacoub a annoncé le soutien de son organisation à la PCRC pour l’année 2021.

Quatre grandes activités sont prévues dans le cadre de ce contrat signé au mois de juin de l’année en cours : (i) l’appui institutionnel à la PCRC et ses antennes ; (ii) la campagne de plaidoyer ciblé sur la gestion des rumeurs et les discours de haine ; (iii) le renforcement des capacités des journalistes sensibles aux conflits ; et (iv) le soutien des leaders religieux dans l’implémentation de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA).

Pour atteindre les objectifs du contrat, la PCRC a organisé des missions de sensibilisation et de formation des membres de ses antennes préfectorales et des leaders communautaires et religieux de la ville de Sibut, chef-lieu de la préfecture de la Kémo, de Bambari dans la Ouaka et de Berberati, chef-lieu de la préfecture de la Mambéré-Kadeï.

Les leaders ont pris quant à eux leur bâton de pèlerin pour se rendre Bossangoa, puis à Kaga-Bangoro en septembre 2020 pour parler de la paix et de la sécurité. Ils ont profité de l’occasion pour demander aux populations de Bossangoa de faciliter le retour des croyants musulmans dans la localité. Aussi, ils ont interpellé les chefs des groupes armés de se désolidariser des violences afin de promouvoir la paix et la libre circulation dans leurs régions.

 Malgré quelques failles relevées dans les activités de terrain, Dr Boris Yakoubou reste toujours confiant en la PCRC. Il a confirmé un nouveau partenariat avec ladite Plateforme en 2021. « Nous avons relevé quelques manquements dans la gestion et la mise en œuvre des activités prévues dans le contrat. KAICIID va continuer son partenariat avec la PCRC en 2021. Nous allons soutenir les antennes préfectorales de la PCRC qui constituent la visibilité de celle-ci. Nous appuierons encore le rôle des leaders dans la pacification du pays et de plaidoyer pour éviter les discours haineux. Ils seront de nouveau sollicités pour des missions de sensibilisation post-électorale dans les zones sensibles. A travers les messages des leaders, les Centrafricains vont accepter les résultats des urnes pour que la paix règne en RCA », a déclaré Dr Boris Yacoub au terme de cette rencontre.   

© PCRC-CellCom Petrus Namkoina, Secrétaire de rédaction

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org