Retour

Don des femmes juges et magistrats aux déplacés de Bouar et Bangassou


11/03/2021 - Centrafrique

Le 10 mars 2021, l’Association des femmes magistrats et juges de Centrafrique a remis des kits au cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, leader de la Plateforme des confessions religieuses de Centrafrique (PCRC) pour assister les déplacés de Bouar et de Bangassou. Les leaders de la Plateforme s’étaient rendus dans les deux villes en février dernier. 

L’attaque des rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), en décembre 2020, a occasionné le déplacement massif des populations à l’intérieur du pays. C’est l’exemple de Bouar, chef-lieu de la préfecture de la Nana-Mambéré, et Bangassou, chef-lieu de la préfecture du Mbomou, où les populations ont trouvé refuge sur plusieurs sites internes.

En février 2021, une mission des leaders de la PCRC s’est rendue dans ces localités pour s’enquérir de la situation humanitaire. Les populations ont profité de l’occasion pour exprimer leurs besoins, encore considérables malgré la prise en charge par certaines ONG nationales et internationales.

Ainsi, les femmes magistrats et juges, en marge de la célébration de la Journée internationale des droits de  la femme (JIF), ont répondu à cet appel à l’aide humanitaire en faveur de leurs sœurs déplacées. Elles ont mobilisé du savon, de sacs de riz, du sucre, de l’huile et des kits de dignité. Les paquets  ont été donnés au cardinal archevêque de Bangui pour les acheminer aux bénéficiaires.

« Quand nous célébrons la Journée internationale de la femme, au niveau de l’arrière-pays, nous savons qu’il y a des femmes qui croupissent sous le poids du conflit. Aujourd’hui, beaucoup d’entre elles sont sur les sites des déplacées, avec des enfants en bas âge ; elles n’ont rien. Si nous célébrons une fête, au lieu de nous réjouir, de manger et de boire, nous avons pensé qu’il était opportun que nous puissions donner de nous-mêmes, en tant que femmes magistrats,  pour acheter des kits à envoyer à ces femmes », a déclaré Brigitte Izamo, présidente de l’Association des femmes magistrats et juges de Centrafrique, et du conseil d’administration de la PCRC. Et d’ajouter : « Ces kits, qui sont constitués essentiellement de savons, de sacs de riz, de sacs de sucre, d’huiles et de kits de dignité, nous avons acheté tout ça, nous avons fait le paquet par nos propres efforts en  faveur de nos sœurs qui sont dans l’arrière-pays. C’est une réponse que nous apportons à leur souffrance. » 

 La célébration au cours de laquelle ce don a été remis portait sur le thème : « Le rôle de la justice dans la reconstruction de la paix ».

© PCRC-CellCom – Grâce Ngbaléo

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org