Retour

Daniella Febou gagnante du trophée ''Artiste de la réconciliation nationale''


12/12/2020 - Centrafrique

Le prix du meilleur artiste de la réconciliation nationale de l'année est revenu à Daniella Febou, au cours de la grande finale du trophée ARENA (artiste de la réconciliation nationale) tenue à Bangui le 10 décembre. Dans le cadre du projet « Communication et sensibilisation  pour la cohésion sociale ».

La finale du trophée de la réconciliation nationale regroupait trois participants, trois garçons et une fille, Daniella Febou. Les candidats venaient de Paoua, Bambari, Bangassou et Bangui.

« Réconcilions-nous » (en sango, I ma tèrè) est le titre qui a fait de Daniella Febou championne. Communiquer et sensibiliser au tour  du vivre-ensemble, et de la cohésion sociale pour une paix réelle et durable en  Centrafrique est le  but recherché à travers cette initiative. 

Pour sa première participation à un jeu concours, la gagnante est ravie de voir son rêve  se réaliser. Cette consécration est pour elle une manière de contribuer au retour de la paix dans son pays.

« Je suis vraiment contente parce que c'est ma première fois de participer à un concours et je l'ai remporté. C'est mon rêve qui vient de se réaliser. C'est un souci majeur pour moi depuis toujours de contribuer à la paix dans mon pays. Car la paix en Centrafrique est capitale », a-t-elle déclaré.

Elle promet ne pas s'arrêter à ce  concours, mais de continuer  avec d'autres actions dans le cadre de la réconciliation nationale. « Il faut la paix pour permettre à nos enfants d'aller à l'école. Pour notre quiétude, la paix est indispensable. Par conséquent, je ne vais pas m'arrêter à ce niveau, je vais continuer dans ce sens où j'ai commencé. J'appelle mes paires filles à se joindre à moi afin de relever le défi. Car un adage  dit : « Ce que femme veut Dieu veut ».

Les chansons des finalistes seront  enregistrées et diffusées  dans les médias audio visuels en vue de promouvoir la culture de la paix.

Lucien Yaliki, directeur de cabinet au ministère de la Communication et des Médias, revient sur le mobile du concours et ce à quoi vont servir ces chansons : «  Cette activité s'inscrit dans la recherche de solutions variées au problème que nous connaissons aujourd'hui. Les artistes, nous avons pu les mettre à contribution et ils nous ont prouvé ce dont ils sont capables. Ils ont réalisé des œuvres. Ces œuvres-là passeront sur toutes les chaînes nationales (télé et radio) et même au-delà des chaînes publiques. Nous allons faire la promotion de ces chansons et donc vous tous qui êtes là vous allez justement contribuer à propager cette musique sur toutes les formes possibles. »

Cette réalisation, qui a commencé depuis six mois par des castings, a été appuyée techniquement et financièrement par  l'ONG  internationale Search For Commun Ground (SFCG).

© PCRC-CellCom - Grace Ngbaléo

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org