Retour

Centrafrique : le Haut conseil de la communication présente le rapport monitoring des élections générales du 27 décembre 2020


26/01/2021 - Centrafrique

Le Haut conseil de la communication (HCC) a présenté son rapport monitoring pour les élections groupées du 27 décembre 2020. Cette activité s’est tenue le 25 janvier 2021 lors d’une rencontre d’échanges entre l’institution de régulation et des journalistes de la presse écrite et audiovisuelle, au complexe sportif Barthélemy Boganda  de Bangui.

La République centrafricaine a tenu les élections groupées le 27 décembre 2020. Plusieurs acteurs, dont les professionnels des médias, se sont impliqués pour relayer les informations depuis le lancement des opérations jusqu’à la proclamation des résultats. Le HCC, en tant qu’organe de régulation, a procédé à l’observation des médias publics et privés afin de réglementer les diffusions et les publications, et éviter les messages de haine. Supervision à l’issue de laquelle cette institution a présenté son rapport à travers son président, José-Richard Pouambi.

« Le Haut conseil de la communication, organe régulateur chargé de la supervision et du bon déroulement de la campagne électorale à travers les comportements des médias s’est, comme lors des élections de 2015, impliqué pleinement dans le processus. Pour mieux assurer son rôle de supervision de la campagne médiatique, il a procédé, avant le démarrage effectif de la campagne, à un tirage au sort. Puis il a organisé l’ordre de passage et le temps d’antenne équitablement accordé à chacun des 17 candidats à la présidentielle », a expliqué José-Richard Pouambi.

Il a ajouté que dans la perspective d’une campagne non violente pour des élections libres et  transparentes, le HCC a dépêché six missions de supervision et d’encadrement des journalistes à l’intérieur du pays. Cette stratégie d’outiller les journalistes et d’exhorter les acteurs politiques à se comporter selon le code de bonne conduite édicté par le HCC a abouti à des campagnes apaisées, sans incidents majeurs.

Rappelons que plusieurs recommandations ont été faites lors de cette présentation. Entre autres la demande d’appui logistique et financier aux médias pour leur indépendance ; le renforcement des capacités des journalistes ; l’appui à la formation des cadres du service de monitoring en mécanisme de régulation des médias en ligne.

© PCRC-CellCom – Marly Pala

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org