Retour

Centrafrique : implantation de l'antenne locale de la PCRC au village Ndangala


12/09/2021 - Ndangala

A l’initiative des autorités locales et des leaders religieux du village Ndangala, PK 35, route de Mbaïki à la sortie sud,  l’antenne de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC) a été mise en place. En vue de promouvoir la cohésion intercommunautaire, la culture de la paix et du vivre-ensemble dans la localité.

Les assisses, présidées par l’apôtre Jean-Pierre Soalakpé, ont réuni environ deux cents participants issus des trois confessions religieuses du village de Ndangala : catholiques, protestants et musulmans. En lice pour la présidence, neuf candidatures, dont trois issues des trois entités, ont été enregistrées.

Au cours de l’assemblée, l’imam Ahmat Mahamat Mayomokola a été désigné, par consensus, président de l’antenne locale de la PCRC du village  Ndangala. Anicet Sakazongna, catholique, est devenu secrétaire général. Enfin, le poste de trésorier général a échu à l’apôtre Jean-Pierre Soalakpé, de l’église protestante. 

Dans ses propos de circonstance, le chef du village Ndangala, Innocent Agbendo, a rappelé la mission des membres mandatés : rassembler les communautés autour du renforcement d’une  paix durable. Il a exhorté les leaders religieux nommés par leurs pairs à bien conduire leur mission, en vulgarisant la culture du vivre-ensemble pour le bien de tous. « Nous sommes émerveillés d’une telle initiative ; nous devons tous être unis. Il n’y a ni chrétiens, ni musulmans », a-t-il déclaré ! Il a précisé qu’ils doivent gérer les conflits en prévenant les messages de haine : « Nous devons montrer à la communauté nationale et internationale que la population de Ndangala ne s’aligne pas derrière les conflits interreligieux ; chrétiens et musulmans, nous sommes indivisibles. »

Selon Moustapha Pandago, un sage de la localité, cette détermination vient à point nommé. « Nous avons mené des actions de sensibilisation auprès de la population pour la reprise des prières dans les mosquées et les églises. Ce qui permet aujourd’hui la cohabitation de toutes les confessions à Ndangala. Nous sommes réunis pour un seul objectif, la consolidation de la cohésion  sociale », a-t-il indiqué.

Précisons que les membres désignés par appartenance religieuse et par consensus seront présentés et installés par l’équipe du secrétariat permanent de la PCRC. Dans les tout prochains jours.

© PCRC-CellCom – Claire Stéphane Kokanzo        

Publié par le PCRC

PCRC-RCA.org
Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
info@pcrc-rca.org